MAISON MPM

Maison familiale depuis quatre générations, la « Maison Juliette » ne répond plus aux besoins de la famille qui s’agrandit, ni aux standards actuels en termes de performance énergétique et d’accessibilité PMR.

Le maître d’ouvrage souhaite préserver la maison existante et la mettre en valeur avec une extension contemporaine permettant de :

Créer les espaces nécessaires aux évolutions familiales

Atteindre des performances énergétiques et environnementales d’excellence en visant un niveau maison passive et un niveau Or de la démarche bâtiments durables méditerranéens (BDM).

Une architecture sobre, posée sur un espace végétalisé continu ; le projet prévoit une végétalisation massive, avec la création d’espaces verts ininterrompus au sol ainsi que la végétalisation des toitures terrasses. La plantation d’un nouvel arbre de haute tige devant la façade sud renforcera l’effet bioclimatique.


SP existante 99m²

SP projet 147m²

 

2.1 Description sommaire de l’opération


Le projet prévoit :


1 L’extension et la surélévation partielle

2 La rénovation énergétique de l’existant

3 La végétalisation massive de la parcelle


1. L’extension sera réalisée à l’intérieur du gabarit constructible déterminé par la règle des 2/3 et la hauteur de la construction ne dépassera pas 7,50m.


L’extension de l’espace habitable en RDC permettra une utilisation optimale aux PMR.


La surélévation permettra notamment la création d’un grand volume en double hauteur indispensable pour :

Capter les apports solaires en hiver

Assurer une bonne ventilation naturelle en été.


2. Dans les années 70, plusieurs programmes immobiliers en R+6 ont vu le jour dans la rue Farinière face à la façade sud de la maison. Le masque solaire généré par ces bâtiments prive le rez-de-chaussée de la maison d’apports solaires en hiver de 9h à 11h.

Le projet prévoit un volume en double hauteur sur la façade sud, cet espace permet de capter les apports solaires au niveau du premier étage et de distribuer les calories dans la maison.


La maison existante est au cœur de la rénovation énergétique ; les murs de la maison Juliette recevront une isolation thermique (ITE) et assureront avec leur masse importante l’inertie thermique indispensable au confort d’été.

Grâce aussi à une disposition judicieuse des ouvertures qui permettra d’optimiser les apports solaires (nouvelles ouvertures orientées Sud Est et Sud-Ouest), l’ensemble répondra à un niveau de performance d’une maison passive en climat méditerranéen.


La réalisation de l’extension et l’isolation thermique sur la maison existante seront réalisées à partir de produits biosourcés issus de filières régionales pour obtenir la meilleure performance environnementale et anticiper la future réglementation RE2020 sur l’énergie et le carbone.


3. La végétalisation massive est un élément clé du projet. Le bilan de l’opération en termes de gestion des eaux pluviales sera très positif grâce à l’augmentation des espaces en pleine terre (voir tableau annexe).

L’arbre de haute tige existant est conservé. Un deuxième arbre de haute tige sera planté symétriquement à celui existant pour renforcer le bioclimatisme.